Investissement neuf locatif en 2022 : quel dispositif choisir ?

Vous souhaitez investir dans l’immobilier neuf pour du locatif et vous vous demandez quel est le dispositif le plus intéressant en matière de réduction d’impôts ? Vous prévoyez votre retraite et vous voulez faire le meilleur choix quant au statut de votre achat immobilier ? Voici en détail les conditions et avantages des dispositifs fiscaux avantageux pour les non professionnels, relatifs au dispositif LMNP ainsi qu’à la loi Pinel afin de savoir quel dispositif choisir pour un investissement locatif en 2022.

Le statut LMNP pour se construire un patrimoine et prévoir sa retraite

Location Meublée Non Professionnelle

Si vous souhaitez investir dans l’immobilier et devenir loueur meublé non professionnel, le statut vous promet des avantages fiscaux identiques que le bien soit neuf ou ancien ; quelle que soit sa localisation et sans plafond de ressources.

Les avantages du statut

Tout d’abord, vos recettes locatives sont peu fiscalisées, et vous bénéficiez en plus d’un remboursement de la TVA à hauteur de 20 % lors de votre achat immobilier. De plus, ce dispositif étant soutenu par l’État, vous pouvez investir à crédit sans apport personnel. D’autre part, vous êtes assuré en cas de problème grave : l’assurance décès-invalidité inclut le remboursement de la totalité du crédit auprès de la banque.

Les conditions pour bénéficier de la défiscalisation

Cette solution de défiscalisation permet de vous constituer un patrimoine immobilier qui vous offre à la fois un capital et une rente. Votre logement doit être à but uniquement locatif meublé, ce qui implique un bail commercial. Celui-ci est donc différent d’un investissement locatif utilisé pour vous-même. Votre bien est éligible quelle que soit sa localisation et sans plafond de ressources. En revanche, vos revenus locatifs ne doivent pas dépasser 23 000 € annuels ou 50 % de vos revenus totaux.

Dans quels biens investir ?

Tout bien neuf meublé selon les caractéristiques de la loi Alur :

  • Des meubles appropriés dans chaque pièce;
  • des équipements de cuisine et salle de bain neufs et fonctionnels ;
  • des objets et accessoires de confort, tels que luminaires, rideaux, TV, etc.

La loi Pinel pour réduire vos impôts

Les avantages

Cette loi vous permet de bénéficier d’un abattement fiscal de 12 % du montant annuel de votre revenu locatif si vous vous engagez à louer votre logement pendant les 6 années suivant l’achat ; cette réduction est de 18 % pour un engagement de 9 ans et 21 % pour un engagement de 12 ans. Le dispositif étant soutenu par l’État, vous pouvez acheter sans apport. Attention, à partir du 1er janvier 2023, les taux de réduction changent. En effet, la fin du dispositif Pinel a été programmée pour 2024 par la loi de Finances pour 2021. Au cours des deux dernières années, les taux de réduction d’impôt diminueront progressivement.

Les conditions d’éligibilité

Pour bénéficier de l’abattement fiscal de la loi Pinel, vous devez respecter certaines règles, notamment le respect du plafond de loyer et du plafond de ressources du locataire. Votre logement doit également être neuf, non meublé et offrir des performances énergétiques respectueuses des critères et normes en vigueur (RT2012 et RT2020). Le bien doit être localisé en zone à forte demande locative (exceptés les biens situés en Bretagne) et doit faire partie d’un habitat collectif. Vous devez également vous engager à louer votre bien sur une durée de 6 à 12 ans.

Évolution de la Loi Pinel

Ce dispositif de défiscalisation est en vigueur jusqu’en 2024. Les taux de réduction d’impôt restent inchangés jusqu’à la fin 2022, puis deviendront dégressifs à compter de 2023. Vous devez savoir que les maisons individuelles en copropriété et les villas jumelées ne sont plus éligibles à ce dispositif, depuis 2021. Seuls les logements situés au sein d’immeubles d’habitation collectifs sont éligibles. Enfin, l’expérimentation régionale en Bretagne de ce dispositif, débutée en 2021, sera prolongée jusqu’en 2022.

Louer un bien neuf meublé : le dispositif Censi-Bouvard

La défiscalisation Censi-Bouvard

La loi Censi-Bouvard permet de bénéficier d’une réduction d’impôt de 11 % sur le revenu du logement, en plus des avantages d’investir dans l’immobilier meublé. Les conditions ? Premièrement, votre investissement ne doit pas dépasser le plafond de 300 000 €. Deuxièmement, vous devez investir dans une résidence de services neuve et collective : étudiantes, des résidences de tourisme, de santé publique ou résidences pour personnes âgées.

Dans quels biens investir ?

Toutes les résidences collectives gérées par un même gestionnaire et offrant des services :

  • Les résidences pour étudiants, situées à proximité des universités et bénéficiant de services collectifs;
  • les résidences pour seniors autonomes, offrant des logements individuels avec services de confort et commodités;
  • les EHPAD, destinés aux personnes âgées dépendantes et abritant des services de santé;
  • les résidences de tourisme, proposant des logements clé en main avec services de loisirs et bien-être.

Vous savez désormais quel dispositif choisir pour votre investissement neuf locatif en 2022. La loi Pinel, accessible sans apport personnel, vous permet de compléter votre retraite tout en valorisant votre patrimoine en immobilier neuf et non meublé. La loi Censi-Bouvard réduit vos impôts pour un investissement en résidence de services, et le statut LMNP n’offre pas de défiscalisation immédiate, tout en restant avantageux dans le temps.